01 décembre 2010

Vous, sublimes et toujours sacrifiées

Christine  Ockrent,

Béatrice Schönberg,

Anne Sinclair,

Valérie Trierweiler,

Audrey Pulvar,

Autant de journalistes de télé, parmi les plus en vue, qui cohabitent avec des hommes politiques de premier plan pourvu qu’ils aient la fibre verte ou  la pensée à gauche.

En son temps le compagnon d’Audrey Pulvar, Arnaud Montebourg, particulièrement pointilleux sur les questions d’éthique et de conflits d’intérêts, avait dénoncé  la position  de Béatrice Schönberg.

Pourquoi donc tant de relations intimes entre politiques et journalistes ? Faut-il hypocritement admettre  un parfait distinguo entre une totale impartialité professionnelle et des convictions politiques personnelles  ancrées au plus profond de l’intimité d’un couple ?

Il est vrai que dans les cocktails de la gentry on rencontre plus facilement un agrégé de la politique  qu’un licencié de chez Renault.    

 

Posté par Anarchaste à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Vous, sublimes et toujours sacrifiées

Nouveau commentaire