16 février 2011

A nous Dreyfus

La  presse, quasi unanime, (sauf Laurent Joffrin) prend le parti du Mexique dans l’affaire Cassez. Ces vagissements journaleux  ne tiennent pas,  à moins que, désormais,   le privilège  des intérêts  nationaux   ne doive  justifier une  faute judiciaire.  Mais ceux qui pensent cela devraient se rappeler l’affaire Dreyfus.

 Florence Cassez a-t ‘elle commis un crime de sang?  Non

Florence Cassez a-t ‘elle été condamnée à 60ans de prison ? Oui

Y- a-t-il, en tout état de cause, équité, entre la faute et la peine ? Non

Y-a-t-il eu mascarade et fausse présentation de l’arrestation ? Oui

Y-a-t-il  eu récupération politique Mexicaine de cette affaire ? Oui

Le Ministre de l’intérieur Mexicain en a-t-il tiré avantage ? Probable

Y-a-t-il eu pendant 6ans refus de toute négociation de la part du Mexique ? Oui

 Y-a-t-il eu refus de transfert en France ? Oui….Pour la bonne raison que le Mexique craindrait alors que la preuve de l’iniquité judiciaire du pouvoir Mexicain ne soit  établie.

Enfin la haute autorité religieuse Mexicaine n’a-t-elle pas admis la faiblesse de l’accusation ? Oui.

Allons Messieurs, allons, un peu de tenue !

 

 

 

 

Posté par Anarchaste à 13:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur A nous Dreyfus

Nouveau commentaire