05 janvier 2012

Bilan...quel Bilan?

La Démocratie est censée donner le pouvoir aux Peuples et à  force de le leur répéter  ils  ont fini par le croire.

Pour être dominant ce système est basé sur deux qualités humaines : la peur et la paresse.

La peur : «Un peuple qui a peur est un peuple dominé »  (Roch Carrier)

La paresse : Il y a entre la facilité, la simplicité du geste (glisser une enveloppe dans une fente) et le poids de l’enjeu un décalage considérable que la grande majorité des électeurs ne soupçonnent et ne veulent même pas soupçonner.  Car si le vote était issu d’une réflexion documentée et objective  ce serait beaucoup moins ludique et bien plus contraignant.

Un des points qui contribuerait à une décision calculée est très justement soulevé par M. Hollande : le Bilan. Sauf qu’il  est précisément  un de ceux qui n’a  évidemment pas les qualités d’objectivité requises pour en parler. De même pour M. Sarkozy.  Parler du Bilan tel que le voit François Hollande  avec pour conseiller M. Didier Migaud  Président de la commission des finances à l’Assemblée peut-être ?  Celui qui croit que 9 fois six font soixante-douze !    Soyons sérieux : Le Bilan ne peut être que le résultat de l’Audit (d’une commission compétente et indépendante)  de la gestion de la France sur une période donnée mise en perspective Européenne  avec des pays comparables.  

Sérieux ? On a dit sérieux ?  Incompatible avec la politique ! Et la Démocratie d’ailleurs…

Posté par Anarchaste à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Bilan...quel Bilan?

Nouveau commentaire