22 février 2012

Il ment

Il, c’est François Hollande et c’est un expert qui le dit : M. Sarkozy, lui-même,  nous en a fait, à Gandrange, une brillante démonstration.

Dire que quelqu’un est menteur ne relève pas de l’injure pour autant que l’on démontre qu’il ne dit pas la vérité.

  M. Hollande ment quand il prétend augmenter la dépense publique sans grever le budget de l’état en faisant payer les riches.

Outre le fait que les riches ont mille combines pour se soustraire à l’impôt, soit par le Luxembourg, le Lichtenstein et même (pourquoi aller si loin ?) en France où le moindre expert  dénichera (sic) les astuces idoines, telle que, celle  (légale et socialiste) de l’exemption pour cause d’art, outre ce fait,  le produit  réel obtenu sera très loin de compenser  les dépenses.

Il faudra donc recourir à une ponction conséquente sur les classes moyennes.

Or dans le même temps nous allons subir une augmentation du prix de l’énergie : --Pour des raisons extérieures (Lois de l’offre et de la  demande, effets  géopolitiques) --Pour des raisons intérieures (Pression des «Verts », démantèlement nucléaire) 

 Dans une économie de consommation, telle que la nôtre, (70 milliards de déficit commercial en 2011)  l’action conjuguée de ces  facteurs  (Impôts, plus surcoût énergétique)  entraînera inéluctablement une dégradation, déjà bien partie, du pouvoir d’achat avec des effets récessifs.  

 François Hollande, (qui connaît bien l’économie)  ment(1) quand il prétend le contraire, mais il ne peut faire autrement puisque c’est le système électoral lui-même qui l’oblige à cela.

D’ailleurs, mieux vaut qu’il mente, car s’il  était sincère cela relèverait de la bêtise et ce serait, pour le coup, autrement sérieux.  

 

 

(1)      A moins d’une reprise Mondiale et Européenne  miraculeuse mais néanmoins possible par l’effet religieux du Socialisme. 

Posté par Anarchaste à 13:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Il ment

Nouveau commentaire