20 mars 2012

Monsieur Badinter, que de mal vous me faites...

Je veux ici, exprimer simplement,  la douleur que je ressens, à la pensée que puissent vivre encore  longtemps les tueurs d’agneaux innocents. Monsieur Badinter,  je ne comprends pas ! Vous dites que cette chose meurtrière (pas même un animal)  est un être humain. Moi,  je ne vois là qu’une machine tueuse, programmée à l’atrocité, dont le pistolet 11/43 n’est  qu’une pièce rapportée. Là où  vous voyez un humain, je vois un Léviathan dénué de la seule chose qui fait  que l’homme est autre... [Lire la suite]
Posté par Anarchaste à 13:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]