27 mars 2012

Déviances...

Je lis dans les Echos : «62.000 chômeurs de plus en février. C’est une mauvaise nouvelle pour Nicolas Sarkozy»… Pour Sarkozy ou pour la France ?

On en est là : boosté par une curiosité populaire triviale, le profit médiatique renforce l’opinion publique dans l’erreur qui consiste à  tout focaliser sur les Candidats plutôt que sur l’intérêt National.  

Le pire crime, celui qui pose la question morale d’une possible déchéance  de  la conscience humaine, se réduit désormais à savoir s’il profite à Hollande ou à Sarkozy.

Objectivement le chômage Français se situe actuellement dans la moyenne Européenne. Quand on sait que le mal Gaulois trouve sa racine dans une balance commerciale en déficit chronique et  croissant (50 milliards en 2010, 70 milliards en 2011) Reporter le problème sous l’effet de la baguette magique de l’un ou l’autre candidat n’est pas sérieux. 

Sérieux ?  Voilà un mot qui sonne mal dans un système démocratique à la française, et ce mot devient carrément obscène en campagne électorale. 

  

Posté par Anarchaste à 11:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Déviances...

Nouveau commentaire