11 avril 2012

Quel dommage!

Nostalgie… Jules Renard, Guitry, Audiard, Coluche,  Desproges…..Où êtes-vous ?   Comment, sans M. Cyclopède, distinguer aujourd’hui une balle à Blanc d’une balle à Noir ?

Et le pire est à venir : nous allons bientôt perdre le meilleur, le plus talentueux de nos humoristes  restants : François Hollande.

A une vieille dame qui le félicitait d’avoir maigri «de partout»  il répond du tac au tac  «J’espère que non ! »  

Je viens de revoir l’un de ses sketches : «Le droit opposable au  logement», dont la justesse le dispute au  désopilant.  L’image qu’il nous peint de ce sans abri obligé de consulter «son» avocat pour aboutir quelques années plus tard à l’éventualité d’un logis est, dans sa cruelle vérité, impayable. Mais ce n’est pas tout, car la maestria de l’artiste va crescendo et sa drôlerie atteint des sommets quand il nous explique comment une maman pourra, peut-être, obtenir une crèche lorsque son enfant passera son bac. Enfin, on est plié de rire lorsque, l’absurde étant à son comble, la demande d’asile pour un vieillard est accordée par Dieu lui-même après un délai de cinq ans !

 Voir François Hollande en spectacle est un vrai régal, d’autant que le ton et la gestuelle sont en parfaite harmonie avec le propos hilarant. Malheureusement cette même posture passe mal avec  les discours plus sévères d’un Présidentiable.  Alors la voix devient rauque et  l’attitude caricaturale.  François Hollande n’est bon que quand il dit les choses, mêmes graves, avec légèreté et humour.

 Hélas ! Ce génie de la cocasserie  politique va devenir un banal Président…Quel dommage !

 

Posté par Anarchaste à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Quel dommage!

Nouveau commentaire