18 avril 2012

C'est du Joly!

Sans doute n’y a-t-il d’autres raisons que ma bêtise pour trouver absurde cette République qui met en prison des citoyens qu’elle répute, de par sa propre Loi, présumés  innocents.

Les Magistrats revendiquent ce paralogisme par les nécessités de l’ordre public, les obligations de faire respecter les lois et de punir ceux qui les ont transgressées.  Ce qui les amène, comble du comble,  à enfreindre eux-mêmes la Loi… en toute légalité !

L’honneur, la vie du citoyen ne tient plus alors qu’à la conscience professionnelle des juges, à leur sens de l’équité et de la déontologie. Ce sont des enquêtes  longues et minutieuses qui conduisent à une mise en examen laquelle ne préjuge pas encore de l’absolue culpabilité du prévenu.

 C’est long, très long, bien trop long, et il y a là problème. Mais  la société médiatique moderne qui va, elle, de plus en plus vite double la justice comme une fusée et condamne, s’il le faut, avant même que le forfait soit accompli… C’est grave, très grave.

 Comment, alors, qualifier  l’attitude d’une ex Juge, candidate à la Présidence de la République qui profite de l’audience médiatique pour condamner tel ou tel  avant même sa mise en examen au mépris de l’honneur, de la Justice, de l’équité.

 Si cette pratique condamnable atteint la personne elle-même  au plus  profond de sa conscience, elle rejaillit aussi sur la Magistrature toute entière. Que de Juges ont poursuivi des gens non pas au vu de leurs forfaits mais de leur position sociale ou  politique ? On frémit !

 

 

Posté par Anarchaste à 13:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur C'est du Joly!

Nouveau commentaire