18 mai 2012

Démocratie ou Particratie?

Le terme Démocratie, et parfois République, sont des fourre-tout qui, à force d’être galvaudé,  ne veulent plus rien dire.

La Démocratie Russe est différente de celle des Etats-Unis et la République Syrienne n’a rien à voir avec la Suisse.

Ceci posé on constate un point  commun de convention arbitraire : Il suffit qu’une partie des citoyens (51%) désigne un Parti pour que celui-ci ait  droit de pouvoir sur l’ensemble du Peuple. On appelle «Majorité» ce qui n’est, en fait, qu’une fraction dominatrice pourvu qu’elle soit, même de très peu, plus importante qu’une autre.

Aristote disait que la Démocratie est la corruption de la République. Cela tient au fait que, pour se faire élire, mieux vaut flatter le Peuple plutôt que de se réduire à suivre son intérêt.

C’est par la corruption du Peuple, lui-même soumis à ses propres envies de jouissances, que l’on arrive au  Pouvoir.

Selon Abraham Lincoln la Démocratie c’est le pouvoir du Peuple, par le Peuple, pour le Peuple.

C’est évidemment une blague, mais certains régimes, Suisse par exemple, s’efforcent de coller au plus près à cette formule. Pour d’autres, au contraire,  la Démocratie est un prétexte à la Dictature.

La France a choisi une voie médiane : c’est par un chemin Démocratique doux que la France à dévolu, peu à peu, tous les Pouvoirs à un seul Parti : la Présidence de la République, le Gouvernement, l’Assemblée, le Sénat, les Régions et la plupart des Villes. Etant donné que, de surcroît,  la Justice et les Syndicats sont de même tendance politique on voit l’opposition (tout de même 48% de l’électorat) réduite au rôle d’aboyeur déplaisant et impuissant.

Reste la Presse, mais comme une grande partie de celle d’excellence est, aussi,  à gauche ainsi, d’ailleurs, qu’une majorité d’intellectuels…

Quel nom pourrait-on donner à ce genre de régimes ?  Particratie ?

 

Posté par Anarchaste à 14:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Démocratie ou Particratie?

Nouveau commentaire