04 juin 2012

Monsieur le Professeur Ayrault

 

Premier Ministre, Monsieur le Professeur Ayrault entend agir avec méthode: «Consultations, Discussions, Concertations, Décisions».

On retient de ses premières interventions l'importance qu'il accorde à la «manière»

 Faut il en déduire que dans son esprit les moyens justifient la fin?

Je ne pense pas, mais en bon Français peut être fait il sien ce qu'en dit Descartes: «Par méthode, j'entends des règles certaines et faciles, grâce auxquelles tous ceux qui les observent exactement ne supposeront jamais vrai ce qui est faux et parviendront, sans se fatiguer à des efforts inutiles, à la connaissance vraie de ce qu'ils peuvent atteindre».

On sait, par ailleurs, les dangers de la rationalité instrumentale, étroite et oublieuse du sens humain, qui domine le Monde moderne.

 Loin de moi l'idée de faire un tel procès à M. Ayrault.

Je veux tout simplement faire remarquer que les moyens ne doivent pas être mis à la place des fins. Bien au contraire: c'est une profonde réflexion sur les fins qui justifie la méthode et les moyens.

La rationalité de Platon va même plus loin: les moyens peuvent être mauvais mais la fin ne saurait l'être.

 Pour le moment M. Ayrault, fin horloger, nous explique comment il fabrique sa montre. En automne nous saurons comment elle fonctionne.

C'est bien! Mais au final l'important est de savoir l'heure: celle du chômage, du déficit commercial, du pouvoir d'achat, de la dette...

Dites nous l'heure M. Ayrault, vite, avant le départ du train...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Anarchaste à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Monsieur le Professeur Ayrault

Nouveau commentaire